Novembre 2017 : Bienvenue chez les Blood Angels, chers visiteurs veuillez vous présenter pour participer au forum.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion    

Partagez | 
 

 Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dadris
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2013

MessageSujet: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Mer 27 Mar - 20:19

Bien le bonsoir, Bloods angels.

J'infiltre votre congrégation afin d'obtenir des données tactiques qui me permettrons de constater les avancées technologiques et martiales mise a jour par votre chapitre.
Vous ne savez pas qui je suis, et c'est bien normal.
Mes frêres de bataille et moi même œuvrons dans l'ombre, et si nos avons combattus ensemble, vous n'avez nulle trace de ces victoires dans vos archive.
Je suis l'éminence grise de votre chapitre, je suis un chevalier gris.
Si j'ai choisis de me dévoiler a vous, c'est que vous serez mis a rude épreuve prochainement. Par là même, votre chapitre vaillant mais que l'ont dit corrompue, devra se montrer rigoureux.
J’espère que mes investigations ne feront pas ombrage à vos activités quotidiennes, et que votre chapitre se montrera pu de toute hérésie démoniaque.
Autrement, des mesures... inquisitoriales... sont a prévoir.

Tuez pour les vivants, et tuez pour les morts.

Fin de Transcription.
Archive 74841
Seigneur Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie.
Revenir en haut Aller en bas
jeaujeau63
Vétéran
Vétéran
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 24
Localisation : Baal I
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Mer 27 Mar - 20:44

Bien le bonsoir, seigneur Dadris.

La présence inquisitoriale en surprendra plus d'un, mais bienvenu sur Baal quand même. Nous avons peu à proposer à l'élite que vous représentez, mais faites comme bon vous semble.

Ne vous abstenez pas de donner deux ou trois conseils à notre chapitre pour affronter certains de vos frères fanatiques qui nous jugent trop vite hérétiques et s'en prennent à nous sans raison valable.

Il y a bien des secrets à découvrir sur ce forum, et j'espère que votre séjour vous plaira Smile

Transmission des codes d'accès en cours, monseigneur. Une fois téléchargés sur votre armure, vous pourrez avoir accès au reste de la planète. Smile

[Je suis pas si sérieux d'habitude, mais un peu de RP lancé comme ça, ça fait plaisir de temps en temps Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Dadris
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2013

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Mer 27 Mar - 22:00

Engoncé dans son armure Terminator, la lueur énergétique du Halo de Fer éclairant son visage a moitier, Dadris jaugea Jeaujeau, l'émissaire des Fils de Sanguinus. Il ne laissa rien paraitre quand a son jugement, si ce n'est un hochement de sourcil.
L'enquête promettais d'être passionante, et seraient soldé, sans doute, par un simple rapport.
Il tilta tout de même, imaginant le bain de sang que cela provoquerais, si les Bloods Angels confondaient la véritable signification de sa venue, à visage découvert.
Il répondit donc, simplement :
"Indiquez moi mes appartements, je vous prie. J'aimerais aussi quelques loge pour ma suite, si la place ne vous manque pas! Baal m'a l'air... auréolée de mystère, et je compte prendre mes aises pour mener a bien ma mission.
Bonsoir, Blood angels."

[J'aime pour ma part bien le roleplay, même si je manque d'assiduité, c'est l'occasion de s'amuser un peu. Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
MK VI 999 M.41
Marine devastator
Marine devastator
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 32
Localisation : Baal Secundus
Date d'inscription : 18/03/2013

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Mer 27 Mar - 22:39

Durant cette interlude entre maître Jeaujeau et l’étrange Astartes engoncé dans une armure tactique dreadnought d'une facture lui rappelant vaguement quelque chose, le Commandant MK VI choisit de resté dans l'ombre le temps de jaugé cet inconnu dont tout ses sens de guerrier suggéré qu'il ne fallait pas le sous-estimé. Mais un étrange sentiment de rancœur s'imprima dans le cœur du Commandant, pour une raison inconnu qu'il lui faudrait rapidement élucidé. C'est alors qu'il remarqua, lorsque le guerrier se dirigea vers ses appartements, un petit I stylisé immédiatement reconnaissable sur une des plaques de l'armure de celui-ci. Et à nouveau l'association des couleurs du guerrier et de ce I lui donna une impression de déjà-vu mêlée de rancœur.

''Qui est tu donc et que viens tu faire sur Baal ?'' s’interrogea le Commandant en s’effaçant dans les sculptures somptueuse d'ange de sang ceignant le pourtour du Quartier des Invités.

[Il est vrai le role-play est toujours amusant, j'y participe avec joie même si mon sentiment est tout autre à l'égard des Chevaliers Gris Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Dadris
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2013

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Mer 27 Mar - 22:58

"Ils se méfient, Monseigneur... Ils ne sont pas dupes comme les impériaux."
Coeos, Champion de confrérie, fulminait.
"Évidement qu'ils sont sensibles à notre arrivée impromptue, le contraire eut-été étonnant. Ce sont des Astartes!"
Suivant le serviteur que Maître Jeaujeau avait eu la "délicatesse" de lui détacher, le Grand Maître et son Champion arrivèrent jusqu'à leur domaine respectif. La forteresse de Baal étaient percée de nombreux couloir. Certains étaient gardés, d'autres désert. Et c'est dans un de ceux-là que le serviteur les conduit.
Dadris observait l'architecture. Partout, les figures de sanguinus étaient omniprésentes, et les symbole de repentance et mort au combat glorieuse, dans chaque icône.

Arrivé à leurs chambres, le serviteur s'inclina et disposa. Leur domaine était plutôt étroits, et d'un confort sommaire. Rien d’inhabituel pour un Space Marines, et la suite du Grand Maitre et du Champion, s'activa a la rendre plus au gout de leurs seigneurs.
Coéos vérifia l'absence de système d’espionnage avec une aspex, puis se concentra
"Ces rustres ont au moins eu le bon gout de ne pas tenter de vous épier..." Lachâ-il en grinçant des dents, presque déçu.
"Allons, Coéos, nous sommes ici leurs invités, et quoiqu'innoportum, nous sommes tout de même considéré comme leurs frêres."

Depuis le dévoilement de leur mission, Coéos avait insisté pour accompagner le grand maître. Même si les Bloods Angels ne connaissait plus leur visage, ils avaient pourtant suivit les même pas durant un temps...
Revenir en haut Aller en bas
Deathstrike
Garde Sanguinien
avatar

Nombre de messages : 3530
Age : 33
Localisation : Bordeaux (33)
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Jeu 28 Mar - 6:36

Le Maître Archiviste Méphiston eut vent de l'arrivée des Chevaliers Gris dans la forteresse monastère. Cette présence n'était pas fortuite, là où se déplacent les Chevaliers il y a signe de corruption Warp.

Le Seigneur de la Mort étendit sa conscience dans le Warp pour vérifier si l'Empyrean n'avait pas de courants sur la planète, sa projection astrale voyageant dans cet espace situé entre le monde matériel et le Warp. Là, dans cet univers sans lumière, sans ombre, sans chaleur ni fraicheur, les fuites Warp devraient être visibles. Or l'être ressuscité ne vit rien, ce qui lui fit émettre un léger grognement d'insatisfaction.
Serait-ce le Conclave du Sang la cause de leur venue? Auraient eu t'ils vents de la faiblesse actuelle du chapitre? Savent ils pour les expériences ratées du Haut-Prêtre Sanguinien Caecus, que son âme soit les jouets de Dieux Sombres?

L'Archiviste regagna le monde réel, dans cette enveloppe qui fut celle de Calistarius, et la tourna vers son serviteur le plus proche.
" Envoyez une missive codée Maxima Sangriente à l'adresse du Seigneur Deathstrike des Keepers of the Grail. Qu'il se tienne en alerte, l'Ordo Malleus est sur Baal pour enquête. Transmettez aussi ce message au Seigneur Seth des Flesh Tearers et au Maître des Angels Sanguine."

Lorsque le serviteur s'éloigna s'acquitter de sa tâche, le Maître de la Mort sorti de son librarium et prit la direction des quartiers du Seigneur Commandeur Dante, pour en apprendre plus...

[Soit le bienvenu en somme mais attention, les successeurs veillent! Smile ]

_________________
En jaune je modère, sinon je discute
40K: Blood Angels (Keepers of the Grail) - 12.000
BFG: Mechanicus Noir en WIP - 2500 (prévision)

>>> Keepers of the Grail: historique avec rapports plus bas en liens<<<
>>> Keepers of the Grail: galerie de modélisme <<<
Revenir en haut Aller en bas
valius
Vétéran
Vétéran
avatar

Nombre de messages : 558
Localisation : LeMans
Date d'inscription : 24/03/2012

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Jeu 28 Mar - 9:40

Bienvenue dadris. Le gris, c'est moche et triste! Vive le rouge et les anges!

Autorisation donnée!
Revenir en haut Aller en bas
Dadris
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2013

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Jeu 28 Mar - 18:34

"Encore une journée de perdu" Grogna Coéos.
Le champion avait suivit les plus jeune recrues toutes la journée a leur entrainement. "Ne pas blesser l'honneur des enfants de Sanguinus" l'avait seriné le Grand Maitre.

Mais comment faire avancer leur enquête si ceux-ci, méfiant, ne leur montraient pas les fous clairsemant leurs rangs. Il avait pu parler aux apothicaires du chapitre, ces "prêtres Sanguiniens" mais aucun d'eux ne leur avait rien dit qu'il ne sachent déjà. Oui, la Rage Noire était toujours d'actualité, mais elle était "contrôlée". La majorité des Anges hauts gradés, trop occupé par la gestion du Conclave du Sang, ne leur accordaient que de brefs entretiens.
Certains émissaires des chapitres successeurs, présent dans la forteresse de Baal, semblaient s’intéresser davantage à leur présence. Moins engoncés dans leur rituels et suffisance, peut-être seraient-ils plus loquace?

Avec les remous globaux du warp, après ce que le concile des Prognosticars de l'Augurium en avait conclu, le Dieu du Chaos ascendant préparait un coup, murement réfléchis, et cela ne lui ressemblait pas. Les murmures de l'Architecte du Changement... Il connaissait bien ses ennemis. Ici, sur Baal, la VIIème confrérie aurait un rôle à jouer pour contrecarrer ces desseins.

Mais le Champion Chevalier Gris avait un plan. Il devaient partir bientôt pour une patrouille de routine, accompagné de sa grade rapprochée de purificators. Avec les Blood Angels. Et ils croiseraient "malencontreusement" une force xénos. Là, dans le feu de la bataille, leurs allié se dévoileraient sans doute un peu plus...

Coéos s'accorda un sourire.



Le gris c'est une niance de blanc et de noir, je t'apprend rien. Le rouge, c'est juste l'empereur qui a ses ragnagnas... ! Et les ange, faut croire au divin pour que cela existe, donc etre des sous space marines ^^... Wink
Revenir en haut Aller en bas
MK VI 999 M.41
Marine devastator
Marine devastator
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 32
Localisation : Baal Secundus
Date d'inscription : 18/03/2013

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Jeu 28 Mar - 20:08

Le commandant MK VI reçu son ordre de mission tôt dans la matinée, ses maîtres avaient décidé que lui et son détachement partiraient en patrouille dans les abords du système à bord de la frégate Gates Of Baal. Fidèle à ses serments, MK avait accepté sans posé de questions comme se devait de le faire tout astartes digne de ce nom même si cette mission avait ce caractère routinier qu'il détestait tant.

Et pourtant, une nouveauté dont il se serait bien passé accompagné l'ordre de mission, les étranges space marines gris, qui n'était autre que les légendaires Chevaliers Gris de Titan, seraient de la partie pour cette patrouille. Cela ne lui plaisait pas du tout, il y avait quelque chose dans l'attitude de celui qui commanderait le petit détachement d'intrus qui était loin d'être du goût du commandant.

Ce Coéos avait passé son temps à ce pavaner devant les jeunes recrues du chapitre avec cet air hautain et dédaigneux qui faisait que le commandeur avait jugé d’emblée que cet homme lui serait fondamentalement antipathique et présumé que leur ''collaboration'' lors de cette patrouille ne serait pas aisée. Mais autre chose avait titillé son instinct : ce chevalier gris était la pour les jugés et les testés, il en était à présent convaincu et cela ne pouvait pas être de bon augure vu la réputation de ce chapitre. Une colère sourde grondé en lui au vu de cet affront fait au fils de Sanguinius, mais les litanies de Sereinnité enseigné par les chapelains à tout jeune Blood Angels s’imposèrent d'eux même dans sa bouche, tel un réflexe, et sa colère s'évanouit pour se changer en détermination. Il prouverait à ce Coéos que les fils de Baal valait beaucoup mieux que n'importe quels autres chapitres de l'Imperium.

Par Sanguinius il en fit le serment puis se dirigea vers le cantonnement de son détachement afin de commencé les préparatifs de la patrouille.

[Des sous-space marines qui croient au divin, mais alors que sont les chevaliers gris qui utilise le caractère divin de l'Empereur dans tout les aspects de leur code de conduite, de bataille, d'honneur.....sans la ''divinité'' de l'Empereur, ils n’auraient aucun pouvoir contre les démons qu'ils combattent ne croit tu pas ?? Et tes chers chevaliers ont également du être éclaboussé par les ragnagnas dont tu parle avec autant de dédain (hérétique !! Twisted Evil ) car si je ne m'abuse il porte également un peu de rouge ?? tongue Voila quel genre de chevalier gris tu doit être : http://www.youtube.com/watch?v=xfJUi4cB4oc Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
jeaujeau63
Vétéran
Vétéran
avatar

Nombre de messages : 887
Age : 24
Localisation : Baal I
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Jeu 28 Mar - 20:40

Le champ de réfraction quantique du soit-disant Capitaine Sendini se dissipa, laissant place à une silhouette squelettique et froide, enveloppée dans une cape de métal. La faible lumière ne permettait pas de distinguer son visage, jusqu'à ce qu'un dispositif éclaira la pièce d'un vert pâle.
Un Cryptek nécron. Installé sur Baal depuis bien longtemps pour épier ce chapitre depuis l'alliance contre les Tyranides, il n'est ici que l'extention de la volonté de son maître, le Phaëron Ijighen.
L'orgeuil caractéristique des nécrontyrs l'emporta sur le calme logique qui les anime en temps normal.
"Seigneur, l'Inquisition est là. Notre présence n'a pas pu leur échapper longtemps, comme l'avait prédit Orikan", déclara le Cryptek à son appareil qui semblait être un dispositif de communication.
Une voix paraissant dix fois plus intelligente lui répondit, murmurant presque :
"Fort bien. Ils veulent un test, ils l'auront. Appelez un monolithe escorté par une force de moissonneur en orbite autour d'une planète proche de Baal. Ils veulent un test, nous leur en enverrons un. Voyons si l'Ordo Xénos a dépassé le stade primitif auquel nous sommes habitués... Voici les instructions de bataille, ne me décevez pas."
Revenir en haut Aller en bas
Dadris
Novice
Novice


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2013

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Ven 29 Mar - 2:02

Coéos était ravis. L'occasion de faire d'une pierre de coups lui était donnée.

Non seulement il allait pouvoir tester les Bloods Angels et constater de visu leur déchéance. Cela le chagrinait pourtant. D'aucun savait que son chapitre, les Chevalier gris, avait bénéficier d'un patrimoine génétique très riche, et extrêmement pur, issue de l'empereur lui-même. Les enfants de Sanguinus n'avaient pas eu cette chance. Même s'il avaient la force de "l'ange" ils avaient hérité de ses traits plus sombres.

Nombreux furent ceux qui tentèrent d'étudier et guérir cette "malédiction", d'aucun l’appelèrent maladie, rongeant leur chapitre, creusant des sillons dans les rangs des novices comme des vétérans. Certains prêtre s'étaient extrêmement égaré, dans l'espoir de corriger cette tare génétique. Son origine étant auréolé de mystère, et surtout, les cas connus de résistance a cette rage noire, exceptionnels... Pourquoi ce Méphiston s'en tirait-il de la sorte?

L'autre bonne nouvelle, ce fut que la présence du Xénos, le pantomime Jeaujeau, pourrait voir sa présence exigée lors de la patrouille "routinière".
Certes, la mission primaire des Chevalier Gris, l'éradication des démons, souffrait du compromis des alliances aux Xénos, mais les Blood Angels ne pouvaient se permettre cela. A moins qu'il n'aient a offrir quelques technologies que l'Omnimessie ne rejetterais pas, et qu'ils pourraient utiliser dans leur traque des démons. Quoi qu'il en soit, si les Bloods Angels entretenaient ce changelin dans leur rang sciemment, la situation serait poussée a son avantage pour leur exiger explication, et surtout, coopération.
Oui, décidément, Coéos avait du pain sur la planche, mais il acceptait sa tache avec dévotion et rejoignit donc la salle de commandement d'une humeur moins maussade que d'habitude.

Dans la salle, un capitaine, visiblement d'un chapitre de seconde fondation, l'attendait, avec a ses cotés, un apothicaire, le Grand Maître Dadris, et le commandant MK VI. D'autres marines et serviteurs remuaient dans la salle.

Le premier Capitaine, que le Champion de Confrérie avait croisé aux détours de la forteresse, portait une livrée étrange, un graal ailé. Certainement les Keepers of the Grail. Quand au commandement MK VI, il regardait insistance en direction de Coéos, qui prit pour un zèle exacerbé cette lueur qu'il voyait dans ses yeux. Le message était clair "Nous avons murit 10 000 ans durant, nous savons nous débrouiller seuls" Sans etre loin de la réalité, il ne savait pas combien il se trompait.
Coéos le fixa un instant, puis détourna son regard pour se pencher vers son Grand Maître.
Le contact psychique fut instantané "J'ai fait en sorte de recroiser Jeaujeau, et mes soupons sont confirmé, aucune signature Warp dans son esprit. Soit c'est un psyker très talentueux, soit c'est un robot Xénos. Sera-il parmi nous?"
Dadris secoua imperceptiblement la tête de bas en haut.
"Bien, poursuivit le Champion. De plus, je dois savoir qui vous avez choisis pour nous tenir compagnie, a moi et l'escouade hyperion, lors de notre "débarquement d'urgence" sur le monde xénos"

La liste faisait apparaitre des noms inconnus, des gens que Dadris avait jugé plus potentiellement fragile face a la rage noire. Ainsi qu'un apothicaire, et des gradés, suffisamment pour qu'on puisse exiger d'eux des réponses pour lesquelles ils connaissent les réponses...



Concernant les Chevalier gris, ils proviennent des souches pure de glandes progé directement de l'empereur. Ce sont, a leurs manières, tous un peu des primarques ^^
Mais plus que ca, non, il ne béatifient absolument pas l'empereur. Ils savent ce qu'ils Lui doivent, mais tirent leur pureté non pas de l'empereur mais d'un conditionnement particulier. Et d'un entrainement, d'un tri, d'une sélection.
J'conaissait la video de kaldor, et j'aime bien! Mais moi je suis pas aussi mignon ^^
Revenir en haut Aller en bas
MK VI 999 M.41
Marine devastator
Marine devastator
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 32
Localisation : Baal Secundus
Date d'inscription : 18/03/2013

MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   Ven 29 Mar - 11:00

Après avoir suivi le briefing de mission dans la salle de commandement, et n'avoir eut cesse de dévisagé Coéos celui qui était en fait le champion du Grand Maître Chevalier Gris Dadris : un guerrier d'une grande sagesse comme le laissé supposé les armoiries et autres insignes honorifiques de l'armure du Grand Maître., le commandant MK s'en retourna dans ses cantonnements afin d'avoir une dernière réunion avec ses hommes avant d'embarqué le lendemain pour le Gates of Baal.

Arrivé au mess des officiers, il fut heureux de constaté que tous était là prêts à recevoir les dernières instructions; l'archiviste Azkaellon détaché du Librarium, son prêtre sanguinien le vieux Severian, le chapelain Kiron engoncé dans son armure terminator d'un noir de jais et le sergent vétéran Marcus, une force de la nature de plus de 2m50 au visage couturé de cicatrices rehaussé de 3 clous d'argent sur le coté droit de son front, témoignage d'une longue vie passé dans le creuset de la guerre.

- Bien mes frères, vous êtes tous là : dit le commandant en saluant ses hommes qui lui rendirent son salut.
- Comme vous le savez, nous partons en patrouille pour les abords du système dés demain, les hommes sont-il prêt sergent ??
- Comme si cette question avait besoin d'une réponse, commandant : lui répondit le sergent. MK c'était depuis longtemps habitué au caractère taciturne et fort peu jovial du sergent Marcus et ne se formalisa donc pas de sa réponse un tant soi peu caustique. En effet se manque d'ouverture d'esprit qui caractérisé le sergent ferait pour toujours de lui un soldat du rang, mais il semblait que celui-ci s’accommodait parfaitement de sa condition préférant le feu de la bataille au responsabilité du haut-commandement. MK pris donc cela pour un oui.
-Parfait, comme vous le savez également, nous ne seront accompagné par un détachement de l'Ordo Malleus durant cette mission, je sais que vous considérez cette intrusion dans les affaires du chapitre comme un affront et je vous rejoint dans ce sens. Mais le Seigneur de la Mort a était très clair, ils doivent être traité comme des frères et toute questions ou interrogations qu'ils pourraient formulées doivent être satisfaite avec la plus grande honnêteté.
- Que veut l'Ordo Malleus ?? demanda Marcus sans ambages.
- Surement enquêter à nouveau sur la pureté de notre chapitre. : proposa Severian dans son armure blanche.
- A nouveau ?? l'interrogea le chapelain Kiron dont la voie austère était rendu métallique par la grille de son casque en forme de crane.
- Oui, ils sont déjà venu sur Baal pour mener ce genre d'enquête, il y a environ 500 ans de cela, je m'en souviens même si je n'était encore à l'époque qu'un jeune novice. : répondit Severian avec un brin de nostalgie dans le regard.
- Voila qui explique la raison de leur présence ici. Fort bien nous montrerons donc à ces pions de l'Inquisition que nous sommes le chapitre le plus fidèle et le plus pur de l'Imperium. Auriez vous une suggestion à nous faire Azkaellon ??
L'archiviste leva son regard vers le commandant :
- Bien entendu, mon commandant : dit il en souriant, je me suis déjà penché sur la question. Ils viennent pour l'Affliction. Ils veulent savoir si celle-ci ne nous à pas rendu faible, mais bien au contraire c'est maintenant ce qui fait notre force en ces temps troublées. Les paroles du Seigneur de la Mort sont sages, chacun d'entre eux est doués des mêmes pouvoirs que moi, dans une certaine mesure bien entendu, leur mentir serait une grave erreur qui se répercuterait sur l'ensemble du chapitre. Prudence et circonspection seront de mises si nous voulons passé cette épreuve qu'ils nous imposent. Et autre chose, j'ai senti comme une sorte remous dans le warp au sujet de cette patrouille, je n'ait pas réussi à mettre le doigt sur ce que cela signifie mais je sens que celle-ci ne sera pas de tout repos et que les chevaliers gris n'y seront pas étranger.
- Très bien, votre avis est toujours d'une grande valeur, Azkaellon : dit le commandant MK. Restez donc sur vos garde, soyez attentifs et en alerte et nous montrerons aux chiens de l'Inquisition ce que sont les fils de Baal. Rompez !

Les officiers sortirent les uns à la suite, mais le chapelain s'attarda, et une fois que tous furent sortis ce tourna vers MK :
- Commandant, auriez vous une précision me concernant ?? demanda Kiron.
MK sourit pour lui même, il n'avait même pas eut besoin de demandé au chapelain de resté, celui-ci l'avez deviné au regard du commandant. Voila pourquoi il était le gardien de la foi, car il savait lire dans les hommes comme aucun autre.
- En effet Chapelain, j'aimerais que vous soyez particulièrement méticuleux et attentif dans la préparation spirituelle des hommes. Je veux que vous mettiez en pénitence ceux qui se montreront un peu trop ''fougeux'' durant les prières, il serait très malvenu que nous ayons à géré un cas d'Affliction durant cette patrouille au vu des Chevaliers Gris si vous me comprenez.
- Parfaitement commandant, il sera fait selon vos ordres.

Et le chapelain sorti lui aussi, laissant le commandant seul dans le mess. Il repensa à Coéos et sa colère revint, il fallait qu'elle cesse et rien de mieux qu'une cage d'entraînement au niveau létal 15 n'avait de meilleur effet sur l'humeur du commandant. Il pris donc le chemin des salles d'entraînement en maudissant ce chevalier gris qui avait réussi a lui faire perdre son calme tout en récitant les litanies de Sereinnité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dadris, Grand Maitre de la VIIème confrérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Angels :: La Chute de l'Ange :: Présentations des membres-
Sauter vers: